mardi 16 octobre 2012

Ebooks : politique des prix

eFeuilles propose ses ouvrages à des prix volontairement bas, comparés à ceux généralement pratiqués sur le marché du livre numérique.


POLITIQUE_DES_PRIX.jpg
Attention ! Il serait faux de croire que le livre numérique "ne coûte rien" parce qu'il ne demande pas de papier, d'impression, de routage, de stockage. L'édition attentive d'un texte sur n'importe quel support a un coût. Une mise en page et une maquette conçues pour le confort du lecteur, aussi. La numérisation, tout comme la conversion en divers formats, également.

Les logiciels de numérisation, maquette, conversion, commercialisation, paiement, etc., ne sont pas gratuits. Les plateformes de vente sur le web non plus. Sans oublier les droits d'auteur : ils sont largement supérieurs, en tout cas chez eFeuilles et bien d'autres éditeurs numériques, à ceux proposés par les éditeurs "papier".

Cependant, eFeuilles croit en l'idée du World Wide Web comme source de connaissances, porte d'accès au plus grand nombre vers la culture - plus particulièrement l'écrit sous toutes ses formes.
eFeuilles souhaite participer à l'effort de milliers d'éditeurs indépendants à travers le monde qui oeuvrent pour que les ebooks sortent des monopoles et des circuits fermés.

Notre maison est de celles qui s'inscrivent dans une alternative aux grands groupes de l'industrie. Particulièrement ceux qui tendent à rendre le lecteur "captif" : en lui vendant à la fois l'appareil pour accéder aux sources de lecture, l'outil pour les lire et en l'envoyant directement (et uniquement) sur les "stores" et "librairies" web dont ils sont propriétaires. Librairies qui, bien souvent, commercialisent des ebooks lisibles uniquement par les appareils et avec les outils dont le groupe en question aura acquis le monopole...

La boucle ainsi bouclée, pourquoi ces "géants" baisseraient-ils le prix de "leurs" ebooks ? D'autant que les éditeurs de livres "papier" fixent souvent des prix élevés aux versions numériques de leurs ouvrages. Des prix proches, voire plus élevés que ceux des versions "papier".  Pour des raisons plus ou moins évidentes.

A ce sujet, pour votre information, nous vous suggérons la lecture de ces articles :
Apple jugé coupable d'entente avec les éditeurs
Amazon détient 80% du marché britannique de l'ebook

Surfez, restez informés et lisez en liberté !
Licence Creative CommonsReproduction, Modification, Utilisation commerciale interdites

0 comments:

Enregistrer un commentaire