jeudi 12 décembre 2013

La Norvège numérise tous ses livres et les rend gratuits en ligne

Tous les écrits publiés dans le pays seront numérisés et rendus accessibles en un clic : tel est le projet de démocratisation culturelle annoncé début décembre 2013 par la Bibliothèque Nationale de Norvège (BNN).
BIBLIOTHEQUE NATIONALE DE NORVEGE
La Bibliothèque Nationale de Norvège.
L'intégralité des contenus (les livres anciens comme les plus récents magazines ou ouvrages traduits) publiés sur le territoire norvégien seront numérisés d'ici 2030. Outre l'archivage, le projet a une vocation de démocratisation :
Les utilisateurs devraient pouvoir profiter d'un accès à une large diversité de contenus numériques d'où qu'ils soient, et quand ils veulent.
Autrement dit, ce fond numérique sera accessible non seulement dans le cadre de la bibliothèque, mais aussi depuis toute autre interface, ordinateur, tablette, smartphone. A condition de se trouver sur le sol norvégien et... de lire le norvégien, bien sûr.

Pendant ce temps, la Bibliothèque Nationale de France (BNF) continue de numériser ses contenus, à un rythme d'un million de pages par mois. Impressionnant ? Non. Car la BNF soustraite cette numérisation. Or les prestataires privés chargés de la transcription numérique imposent leurs conditions. Ainsi, seuls 5% des livres anciens seront accessibles sur Gallica. Les autres devront faire l'objet d'un achat auprès du prestataire privé, pendant les dix premières années de leur mise en ligne.

Sidérant ? Oui. Du coup, nous autres contribuables devrons payer deux fois : une première fois pour la numérisation des livres, une deuxième fois pour leur lecture.

Si ça ne nous plaît pas, on n'a qu'à demander l'asile numérique à la Norvège.
Licence Creative CommonsReproduction, Modification, Utilisation commerciale interdites

0 comments:

Enregistrer un commentaire